Facteurs à considérer relativement à la qualité de l’air intérieur

À l’origine, l’initiative « Propreté en santé » était axée sur la désinfection des surfaces et des endroits fréquemment touchés, mais elle se concentre désormais davantage sur la purification de l’air que vous respirez, conformément aux nouvelles directives des autorités locales et nationales sur la transmission par voie aérienne.

Il a été constaté que l’air acheminé par les systèmes de CVC peut contribuer à la propagation du virus. Nos experts ont formulé plusieurs recommandations.

1. Meilleure filtration

Les systèmes de filtration de CVC doivent faire l’objet d’une évaluation complète et être mis à niveau avec le filtre MERV-13 recommandé pour le virus de la COVID-19 lorsque cela est possible et applicable.

2. Ventilation avec apport d’air neuf

Des études montrent qu’en diluant l’air intérieur avec de l’air extérieur plus frais, nous pouvons atténuer la propagation des virus et améliorer la qualité générale de l’air intérieur. Pour ce faire, on peut utiliser un système d’automatisation des bâtiments infonuagique qui est programmé pour utiliser des équipements de CVC pour la ventilation avec apport d’air neuf. Avec l’accès infonuagique, il permet à l’utilisateur de basculer entre les différents modes de ventilation pour optimiser l’équilibre entre la ventilation et la consommation d’énergie.

3. Purification de l’air et conditionnement de surface

Des lampes à rayons ultraviolets (UV) peuvent être installées dans les systèmes de CVC et dans les espaces intérieurs pour assainir la surface des serpentins et ainsi purifier l’air intérieur.

4. Gestion des occupants

Utilise une technologie qui peut détecter si les personnes se trouvant dans un bâtiment portent un masque ou ont une température corporelle de surface élevée et qui peut également compter le nombre de personnes dans une zone précise pour s’assurer de se conformer aux recommandations en matière de distanciation physique et d’espace.


Étapes de préparation du système de CVC

Les conséquences de la pandémie de COVID-19 en ce qui concerne les taux d’occupation des bâtiments commerciaux ont eu dès le 15 mars 2020 un impact sur la plupart des espaces de travail. Les politiques gouvernementales prévoyaient des restrictions et l’arrêt temporaire des activités des entreprises afin de créer une distanciation physique. De leur propre chef, les entreprises ont également mis en œuvre des mesures supplémentaires.

À mesure que nous progressons pendant la pandémie de COVID-19, nous vivons et continuerons à vivre des changements constants dans les procédures de fermeture et de réintégration des bâtiments. Ces directives sont fournies par GDI et Ainsworth pour aider à tout redémarrage ultérieur nécessaire des systèmes de CVC des bâtiments.

Quand la plupart des occupants sont passés en mode télétravail, les systèmes techniques des bâtiments ont connu une baisse de leurs besoins opérationnels. De plus, ces changements dans les espaces de travail se sont produits pendant une “intersaison” climatique. La combinaison de la réduction des charges des équipements en raison des faibles taux d’occupation et des températures extérieures clémentes suggère que de nombreux systèmes techniques ont été peu utilisés. Pour ce qui est des systèmes de refroidissement, il est probable que beaucoup n’ont pas encore été soumis à leur procédure de démarrage printemps-été habituel.

D’autres systèmes d’infrastructure d’installations, comme ceux énumérés ci-dessous, auront également été peu utilisés.

La résilience opérationnelle ainsi que la santé et la sécurité sont des éléments primordiaux lorsque vous préparez vos installations pour la réouverture. Chaque propriétaire, gestionnaire, équipe des opérations et leurs différents fournisseurs de services techniques doivent discuter et convenir des activités qui constituent la procédure de redémarrage des installations la plus appropriée. L’utilisation des installations, leur conception, leur âge, les types de systèmes, tout problème connu ainsi que l’entretien continu réalisé depuis le 1er mars 2020 sont des facteurs importants à prendre en considération.

Les équipes de GDI Services aux immeubles et d’Ainsworth invitent chaque propriétaire ou gestionnaire à collaborer avec leurs différentes ressources pour mettre en œuvre un plan de redémarrage simple pour chaque domaine technique. L’état physique et le fonctionnement des équipements et des services du bâtiment doivent être évalués. Nous suggérons que chacun de vos fournisseurs de services d’infrastructure technique effectue ce qu’il considère comme étant ses programmes d’entretien préventif et prédictif les plus rigoureux en préparation de la réouverture. Toutes les tâches ne contribuent pas nécessairement précisément aux mesures d’atténuation de la propagation du virus causant la COVID-19, mais devraient apporter la tranquillité d’esprit et l’assurance que vos principaux systèmes sont capables de réagir et de fonctionner à haut régime.

  • Systèmes mécaniques 
    • Eau réfrigérée/condensée : boucles ouvertes/fermées (tours de refroidissement) 
    • Tous les systèmes de ventilation et de pompage (précompresseur) 
    • Discuter du nettoyage par étapes des conduits de ventilation 
    • Évaporateurs et bacs d’évaporation 
    • Discuter du nettoyage et de l’assainissement des entrées et des retours d’air 
  • Automatisation du bâtiment 
  • Systèmes électriques 
  • Eau, systèmes d’égout sanitaires, siphons, bassins collecteurs
  • Caractéristiques de l’eau 
  • Appareils élévateurs 
  • Eau potable : purge des robinets 
  • Systèmes de sécurité des personnes en cas d’incendie 

Bloc ventilateur 

  1. Vérifier les filtres, les remplacer et les dater s’ils ne sont pas adéquats.
  2. Nettoyer et désinfecter le serpentin évaporateur et le bac de récupération. 
  3. Vérifier si les ventilateurs se sont mis en marche et si l’air entre et sort du bâtiment. 
  4. Inspecter le moteur, les poulies, les courroies, la roue du ventilateur et les roulements à billes.
  5. Inspecter les registres (extérieur et de retour) qui permettent de réguler l’air frais dans le bâtiment.
  6. Vérifier la pression globale du bâtiment et les espaces critiques pour s’assurer que la pression y est positive.

Commandes

  1. Inspecter le câblage, les commandes de fonctionnement et de sécurité, les disjoncteurs et les fusibles.
  2. Inspecter et régler le thermostat ou le système de gestion environnementale (SGE).
  3. Vérifier que l’étalonnage des dispositifs et des capteurs est adéquat pour le réglage du confort et de la ventilation de l’espace. 
  4. Vérifier si les alarmes et les alertes sont configurées et si leur ligne de communication est adéquate, c’est-à-dire que la personne désignée est bien celle qui est avertie. 

Condensation 

  1. Vérifier les performances de refroidissement, la différence de température et, si elle est hors plage, vérifier si le réfrigérant est correctement remplacé. 
  2. Inspecter et nettoyer le serpentin du condenseur avec une solution de nettoyage approuvée. 
  3. Inspecter l’économiseur, le compresseur, le ventilateur du condenseur et les pales. 
  4. Vérifier la température de l’air à la sortie du serpentin pour s’assurer que le système effectue la déshumidification. 

Chauffage

  1. Inspecter et nettoyer les brûleurs/l’échangeur de chaleur. 
  2. Inspecter la soupape de dérivation de gaz chauds, l’allumage et les commandes de sécurité. 
  3. Inspecter les commandes/clapets de fonctionnement. 
  4. Vérifier que l’approvisionnement de carburant est en fonction et disponible. 


Les systèmes de CVC d’un immeuble doivent être démarrés avec méthode afin d’éviter le délestage qu’occasionnerait un démarrage simultané

En fonction de la durée d’inactivité des équipements, il convient de laisser les systèmes fonctionner pendant un certain temps en les surveillant attentivement pour s’assurer que les clapets, les interrupteurs, les joints, etc. fonctionnent correctement.

Les employés de l’immeuble chargés d’évaluer la structure physique et les systèmes de l’immeuble doivent être autorisés ou certifiés pour leurs activités et doivent en référer à toutes les autorités compétentes.    


Liste descriptive des filtres MERV


Synthèse des considérations